Les Différentes régions du vin en France

Les vins de Provence

La vigne en Provence fut introduite par les phocéens, et développée dans cette ancienne colonie grecque par les Romains. Trait commun à une grande partie du vignoble français, la viticulture a été maintenue en Provence, après la chute de l’Empire, par les multiples productions monastiques puis par les grandes familles nobles installées dans la région. Touché par le phylloxéra, le vignoble de Provence se remit peu à peu de cette crise au cours du XXe siècle. Aujourd’hui, la production est protégée par diverses appellations, parmi lesquelles on distingue notamment les appellations régionales des Côtes de Provence, Coteaux d'Aix-en-Provence et Coteaux Varois et de précieuses appellations locales telles que Bandol, Palette, Cassis ou Bellet.


Le vignoble de Provence s’étend sur les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-de-Haute-Provence, notamment autour de Marseille, d'Aix-en-Provence et de Toulon. Le climat est évidemment de type méditerranéen, chaud et sec. Le Mistral, vent violent apporte toutefois à ce terroir de précieux bienfaits. En été, il fait profiter d’une certaine fraîcheur. Vent très sec, il protège la vigne de Provence des attaques des maladies liées à l'humidité.

Les cépages utilisés pour la production des vins rouges et vins rosés de Provence sont principalement la Syrah, le Grenache, le Mouvèdre, le Carignan et, originaires de la région, le Cinsault et le Tibouren. Les vins blancs  de Provence utilisent quant à eux des cépages d’origine italienne comme le Rolle, l’Ugni blanc ou d’origine locale comme la Clairette.


Pour plus d'information, consultez le site officiel des vins de la région de Provence.

Les vins de la vallée du Rhône

Vous recherchez des vins du Rhône au meilleur prix ? Grâce à nos ventes privées, profitez des meilleurs crus de Côtes-du-Rhône issus des grandes maisons et des viticulteurs traditionnels. 

 

Le territoire de la Vallée du Rhône s’étend de Vienne à Avignon. Il compte près de 6 000 exploitations, réparties sur 77 175 hectares. Le nord de la région bénéficie d’un climat continental tempéré, tandis que le Sud jouit d’un climat méditerranéen marqué par le mistral. La Vallée du Rhône compte des terroirs renommés tels que Gigondas, Côtes-du-Rhône Villages, Condrieu et Côte-Rôtie. Elle est aussi le berceau de prestigieuses appellations : Saint-Joseph, Hermitage ou Châteauneuf-du-Pape

 

Découvrez les autres appellations : VacqueyrasBeaume de VeniseMuscat de beaumes de VeniseTavelCostières de Nîmes.

 

Les cépages de la vallée du Rhône varient selon l’emplacement des vignobles. Au nord, la syrah est le seul cépage autorisé pour élaborer des vins rouges. Pour ce qui est des vins blancs, on trouve la roussanne, la marsanne ou le viognier. Les viticulteurs situés au sud de la région utilisent le grenache, le carignan et le cinsault pour leurs vins rouges, le grenache blanc, le picpoul et la clairette pour leurs vins blancs. 

 

Les vignes poussent dans la vallée du Rhône depuis l’époque romaine. Elles bénéficient d’une reconnaissance importante lors de l’installation des papes en Avignon de 1309 à 1418. En 1650, les vignerons ont mis en place une réglementation visant à garantir l’authenticité de la provenance et à préserver les caractéristiques des crus locaux. La notoriété de la Côte du Rhône est consacrée en 1937, sous l'impulsion du baron Le Roy, par l’octroi de l'AOC (appellation d'origine contrôlée) Côtes-du-Rhône.

Un voyage sur le Rhône pour découvrir le vin

Sur un peu plus de deux-cents kilomètres, de Vienne au nord à Avignon au sud, Le vin du Rhône nous invite à un voyage au fil du fleuve Rhône. Nous vous proposons de découvrir en quelques étapes vinicoles et historiques, quelques exemples du fruit du travail de quelques six-mille viticulteurs passionnés et exigeants.

Le vin du Rhône septentrional, rive droite

Lorsque l’on quitte la ville de Vienne, ses vestiges romains, son Théâtre Antique, en quelques minutes suivant le fil du Fleuve, sur sa rive droite, on se retrouve à Condrieu célèbre dans le monde entier pour son vin blanc. Ses vignes en étroites terrasses sont également propices à la culture d’un autre Le vin du Rhône rouge celui-ci : le Côte-Rôtie. Ces deux vins bénéficient de vignobles adossés au fleuve et exposés au sud, situés sur des falaises dont le sol est en granit. Si l’origine du cépage viognier principal ingrédient du vin de Condrieu, remonte à la civilisation Grecque, il faut attendre le deuxième ou troisième siècle de notre ère, pour que les romains sanctifient la culture de la vigne, dans cette région septentrionale du vin du Rhône.

Le vin du Rhône septentrional, rive gauche

Poursuivant notre périple fluvial, découvrons le plus grand vignoble des appellations des vins du Rhône septentrionaux : le vignoble du Crozes-Hermitage. Prestigieux cru, le Crozes-Hermitage se décline en vins rouges élaborés à partir de cépage syrah, et en vins blancs élaborés avec les cépages roussanne et marsanne. 

 

Un peu plus au sud en nous dirigeant à l’est, nous trouvons ce vin du Rhône si particulier, vin pétillant, fruit d'une méthode ancestrale de gazéification : la prestigieuse Clairette de Die.

Le vin du Rhône méridional

Passée la ville de Montélimar, on commence à entrevoir ces territoires du « midi » où Le vin du Rhône mûrit grâce à la présence généreuse du soleil. Les vins désormais bénéficient de l’appellation « Côtes du Rhône Villages ». Principalement situés sur la rive gauche du Rhône, on peut découvrir ces vignobles en parcourant des petites routes sinueuses, reliant de très jolies villes et villages qui si situent dans ce qui se nomme « la Drôme Provençale ». On trouve pour l’ensemble de ces vins une variété de sols qui confère à cette famille de vins du Rhône, autant de saveurs que de différences de composition de sols. 

 

A l’ouest, entre Ardèche et le Rhône, nous trouvons les Côtes du Vivarais et les vins de Saint Andéol. Si le temps est propice au cours de notre périple nous pouvons apercevoir le mont Ventoux, qui nous indique que nous allons bientôt arriver en Provence.

Le vin du Rhône méridional, région d'Avignon

Dans ce généreux territoire provençal, sur la rive gauche du fleuve, et bien au-delà, sur des terres situées entre Avignon, Orange, Vaison-la -Romaine, nous allons découvrir ces vins qui ayant bénéficié d’un ensoleillement généreux ont fait la renommée de tous ces vins du Rhône. Le nom seul de Châteauneuf-du-Pape suffit à s’en convaincre. 

 

Au quatorzième siècle, le Pape Jean vingt-deux séjournant à Avignon décide de cultiver le vin, sur un sol d’argile rouge et de galets de quartz, et c’est ainsi que va se développer dans toute la région ces vignobles, ces vins du Rhône qui chantent à nos papilles : Châteauneuf-du-Pape donc, et aussi Beaumes-de-Venise, Cairanne, Gigondas, Vacqueyras … 

 

Sur l’autre rive du Rhône, on trouve ce vin rosé : Tavel, et le Lirac rouge. En poursuivant vers le sud, on peut enfin découvrir un vin du Rhône issu de vignes situées entre le fleuve et Nîmes, les Costières de Nîmes.